Secondigny

L'alternance


L'alternance des MFR : c'est vivre réellement une situation professionnelle, c'est aussi associer des familles, des professionnels et des formateurs autour du jeune, pour l'aider à construire son avenir.



                                                    


Les principes de l'alternance

Le savoir ne s'acquiert pas seulement à l'école, ni par le professeur. Il existe des savoirs qui ne peuvent s'acquérir que dans une situation de travail sur l'exploitation, à l'atelier, auprès des parents, des maîtres de stage ou dans le milieu de vie.

Les fondateurs des Maisons Familiales Rurales avaient bien compris cela. Ils imaginèrent une démarche qui partageait la formation en une alternance de temps de travail sur une ferme (le plus souvent celle des parents) et de temps d'étude à la Maison Familiale Rurale. Ils ont ainsi créé une formule pédagogique bien connue aujourd'hui : l'alternance.

Le rôle formateur du milieu de vie

L'alternance adoptée dans les Maisons Familiales Rurales a comme principe le fait que la formation ne se réalise pas seulement à l'école, mais dans le travail, dans la vie, et c'est le milieu de vie dans lequel le jeune est inséré qui provoque un éveil intellectuel et une motivation pour les études.

Un des objectifs premiers pour la mise en oeuvre de cette pédagogie est que les élèves vivent une situation concrète, au même titre que les adultes qu'ils côtoient.

La confrontation avec le milieu professionnel

Les élèves affrontent la réalité en ayant une tâche à accomplir en grandeur, tâche qui n'a pas été inventée pour la formation mais qui fait partie de l'environnement, à un moment donné. A ce niveau, l'élève apprend en faisant, il est obligé de s'impliquer d'autant plus que l'organisation de la formation favorise l'interrogation, la réflexion, la remise en cause. Cette interrogation et ce dialogue entre les jeunes et les adultes qui l'entourent se font principalement à l'aide du plan d'étude : ensemble de questions à poser par le stagiaire à son maître de stage, à ses parents, élaborées par tous les élèves de la classe pour chaque période en situation professionnelle.

 

                                   

En permettant l'analyse de la réalité vécue, ce questionnaire permet au jeune d'en prendre conscience et de l'intégrer dans une recherche dynamique.

Une éducation par la réussite

Le travail en situation réelle permet la réussite. En effet, aller jusqu'au bout d'une tâche dont on voit les résultats, mesurables à ceux des adultes, constitue pour beaucoup de jeunes une réussite, alors que bien souvent ils n'avaient jamais éprouvé cette notion de réussite.
L'ensemble de ces principes est dénommé au sein de l'Institution des Maisons Familiales Rurales comme l'alternance "intégrative".
L'alternance "intégrative"

Ce terme d'alternance intégrative, défini en 1979 pour caractériser l'alternance pratiquée par les Maisons Familiales Rurales, correspond à une conception de l'alternance qui suppose que la formation expérientielle est le creuset du dispositif de formations. Le temps de stage est le point de départ de la plupart des actions de formation.

 

 

 


 

 

 

Plan du site | Mentions légales | Contactez-nous | © 2016 MFR Secondigny